Fiche studiométrique

A quoi sert-elle ? 

Cette fiche (dont le premier usage est lié à l’apprentissage du vocabulaire) peut être utilisée par le professeur afin d’organiser ses interrogations et contrôles de connaissances ou par l’élève pour organiser son propre travail. 

Comment la préparer ? 

Au préalable, il faut établir une liste des connaissances :

  • Liste de mots de vocabulaire (anglais, français, matières à la fac…)
  • Liste de dates
  • Liste d’orthographe
  • Liste verbes irréguliers anglais
  • Liste des os du corps
  • Liste des chapitres à apprendre
  • Liste de formules mathématiques 
  • Liste de verbes à apprendre
  • Liste des éléments de chimie
  • Liste des articles du code civil …..

Une liste vierge peut ainsi être utilisée pour chaque projet (celle que je vous propose a 111 lignes vierges)

Une fois la liste d’apprentissage faite, on utilise la fiche studiométrique. Celle-ci se présente sous forme d’un tableau, avec des lignes et des colonnes de chiffres, comme ci-dessous. 

1

2

3 1

4 2

5 3

6 4

7 5 1

8 6 2

9 7 3

10 8 4

11 9 5

12 10 6

13 11 7 1

14 12 8 2

15 13 9 3

16 14 10 4

17 15 11 5

18 16 12 6

19 17 13 7

20 18 14 8

21 19 15 9 1

22 20 16 10 2

23 21 17 11 3

Pour en faciliter la lecture et l’utilisation, vous pouvez ajouter une date avant la première colonne, date à laquelle vous désirez soit fixer l’interrogation (pour les profs) soit réviser (pour les élèves). 

Comment la lire ? 

La première colonne signale la notion / date / définition / formule / partie du cours à apprendre. Les colonnes suivantes indiquent les notions / dates / définitions / formules / parties du cours à réviser. 

1

2

3 1

4 2

5 3

6 4

7 5 1

Ainsi, dans l’exemple ci-dessus, quand j’apprends la première notion, je n’apprends que celle-là, pareil pour la deuxième. Mais quand j’apprends la troisième, je dois aussi réviser la première. Si on suit la logique, quand j’apprends la septième, je révise les cinquième et première notions. 

Je vous propose ma Fiche studiométrique (correspondant aux 111 notions de ma feuille d’apprentissage vierge donnée plus haut), avec la possibilité de mettre une date dans la première colonne. 

Je teste ici en 3e !

Quelle efficacité ? 

Nous reviendrons sur la courbe de l’oubli mais pour connaître une leçon, il faut la réactiver régulièrement. Grâce à ce système, on n’a pas à se baser sur notre mémoire ou notre ressenti, et les révisions sont réparties également entre tous les cours. 

Une super exploitation en français pour les classes de 6e sur le site lettres modernes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *